Aller au contenu principal
Représentation en France
Article d’actualité10 février 2022Représentation en France

De la ferme à la table : l’UE va améliorer l’offre en pesticides biologiques

L'Union européenne a pris une nouvelle mesure importante pour garantir l'accès à des produits phytopharmaceutiques biologiques dans tous les États membres.

Organic agriculture in the Netherlands

Aujourd’hui, dans le contexte de la transition vers des systèmes alimentaires durables et des efforts de réduction des pesticides chimiques dans le cadre de la stratégie «De la ferme à la table», l’UE a pris une nouvelle mesure importante pour garantir l’accès à des produits phytopharmaceutiques biologiques dans tous les États membres. Ces derniers ont approuvé de nouvelles règles visant à faciliter l’approbation de micro-organismes en vue de leur utilisation comme substances actives dans des produits phytopharmaceutiques. Ces nouvelles règles offriront aux agriculteurs de l’UE des possibilités supplémentaires de remplacer les produits phytopharmaceutiques chimiques par des produits biologiques.

Stella Kyriakides, commissaire chargée de la santé et de la sécurité alimentaire, a déclaré ce qui suit à ce propos : «Aujourd’hui, nous avons de bonnes nouvelles pour les agriculteurs européens qui souhaitent abandonner progressivement l’utilisation des pesticides chimiques. Les produits biologiques peuvent protéger leurs cultures avec un risque moindre pour la santé humaine et l’environnement. Les systèmes alimentaires contribuent activement au changement climatique et à la dégradation de l’environnement, et nous devons engager cette transition de toute urgence. Dans le cadre de la stratégie "De la ferme à la table", nous nous sommes engagés à réduire de 50 % l’utilisation de pesticides chimiques d’ici à 2030, et pour cela il est essentiel de proposer des solutions de remplacement qui respectent notre planète et notre santé. Les exigences environnementales de l’UE sont parmi les plus élevées et l’Union joue un rôle de premier plan dans la recherche de solutions pour assurer la durabilité de son système alimentaire. L’annonce faite aujourd’hui en est une nouvelle preuve tangible.»

Une fois que les nouvelles règles seront en vigueur, probablement d’ici novembre [voir le calendrier (en anglais)], l’approbation de micro-organismes et l’autorisation de produits phytopharmaceutiques biologiques en contenant seront nettement plus rapides. Cela permettra de commercialiser plus rapidement de nouveaux produits biologiques susceptibles de remplacer les substances chimiques. Avec ces règles, l’évaluation scientifique des risques sera axée sur les propriétés biologiques et écologiques de chaque micro-organisme et devra en démontrer l’innocuité avant que le micro-organisme puisse être approuvé comme substance active dans des produits phytopharmaceutiques.

Pour en savoir plus

De plus amples informations sont disponibles dans notre série de questions-réponses [en anglais]

Détails

Date de publication
10 février 2022
Auteur
Représentation en France