Aller au contenu principal
Représentation en France
Article d’actualité22 novembre 2023Représentation en France1 min de lecture

Des sèche-linge domestiques à tambour plus efficaces à l’avantage des consommateurs de l’UE et de la protection de l’environnement

La Commission a adopté aujourd’hui de nouvelles règles de l’UE en matière d’écoconception et d’étiquetage énergétique afin de réduire la consommation d’énergie des sèche-linge domestiques à tambour.

EU energy labels (family)

La Commission a adopté aujourd’hui de nouvelles règles de l’UE en matière d’écoconception et d’étiquetage énergétique afin de réduire la consommation d’énergie des sèche-linge domestiques à tambour et d’en faciliter la réparation. Les consommateurs en apprécieront les bénéfices dans leurs portemonnaies, car les factures énergétiques diminueront et les produits dureront plus longtemps.

Selon les nouvelles règles, fondées sur les dernières évolutions technologiques, seuls les sèche-linges à tambour les plus efficaces seront autorisés sur le marché de l’UE dans les années à venir. À partir du 1 juillet 2025, les consommateurs de l’UE pourront être guidés dans leurs choix d’achat grâce à une étiquette énergétique révisée, remaniant la gamme de A à G, la classe A ne s’appliquant qu’aux produits les meilleurs. Les fabricants qui mettront des produits sur le marché de l’UE devront respecter des critères de durabilité, leur imposant de tenir des pièces de rechange à la disposition des consommateurs et des réparateurs. Cela permettra aux citoyens de réparer les produits électro-ménagers plutôt que de les jeter, en conformité avec nos objectifs visant à promouvoir un modèle économique plus circulaire.

L’amélioration de l’efficacité énergétique des appareils permettrait aux consommateurs d’économiser 2.8 milliards d’euros. Ces mesures entraineraient des économies d’énergie cumulées estimées à 15 TWh, ainsi que la réduction des émissions de gaz à effet de serre de 1.7 millions de tonnes équivalent CO2 d’ici à 2040. Les économies d’énergie sont à peu près équivalentes à la consommation annuelle d’électricité d’environ 2.6 millions de véhicules électriques.

Les règlements adoptés aujourd’hui font suite à une consultation et à un contrôle approfondis par le Parlement européen et les États membres. Ils seront publiés au Journal officiel dans les semaines à venir et les constructeurs disposeront d’environ 18 mois pour se préparer à l’entrée en vigueur de ces nouvelles dispositions. Pour en savoir plus, vous trouverez de plus amples détails ici.

Détails

Date de publication
22 novembre 2023
Auteur
Représentation en France