Aller au contenu principal
Logo de la Commission européenne
Représentation en France
Article d’actualité17 juin 2022Représentation en France

La Commission se félicite des objectifs des États membres pour une Europe plus sociale à l'horizon 2030

Réunis hier, les ministres de l'emploi et des affaires sociales de l'UE ont présenté leurs objectifs nationaux visant à mettre en œuvre le plan d'action sur le socle européen des droits sociaux d'ici 2030.

Social Europe - The European Pillar of Social Rights

Réunis hier, les ministres de l'emploi et des affaires sociales de l'UE ont présenté leurs objectifs nationaux visant à mettre en œuvre le plan d'action sur le socle européen des droits sociaux d'ici 2030. Par leurs engagements nationaux, les États membres soutiennent les efforts conjoints pour atteindre les trois grands objectifs de l'UE concernant l'emploi, les compétences et la réduction de la pauvreté. Grâce à tous ces engagements des États membres, l'UE est en passe de réaliser, voire de dépasser, les grands objectifs définis à l'échelle de l'Union.

Nicolas Schmit, commissaire à l'emploi et aux droits sociaux, a déclaré: « Au sommet social de Porto, tous les dirigeants et partenaires de l'UE sont convenus qu'il était temps de prendre des actions concrètes pour une Europe sociale forte. La Commission a fixé trois objectifs ambitieux mais réalistes pour maintenir l'emploi à un niveau élevé, intégrer l'éducation et la formation tout au long de la vie dans notre économie sociale de marché et réduire la pauvreté, y compris celle des enfants. Les engagements pris aujourd'hui par les États membres démontrent leur volonté d'atteindre ces objectifs. C'est maintenant que les choses sérieuses commencent. »

Le plan d'action sur le socle européen des droits sociaux définit l'ambition de l'UE pour une Europe sociale forte axée sur l'emploi, les compétences et l'inclusion sociale et inclut trois objectifs sociaux à atteindre d'ici à 2030 à l'échelle de l'UE: (1) au moins 78 % de la population âgée de 20 à 64 ans devrait avoir un emploi; (2) au moins 60 % des adultes devraient participer à des activités de formation chaque année; (3) le nombre de personnes menacées de pauvreté ou d'exclusion sociale devrait diminuer d'au moins 15 millions, dont au moins 5 millions d'enfants, par rapport à 2019.

Pour en savoir plus

Un communiqué de presse est disponible en ligne.

Détails

Date de publication
17 juin 2022
Auteur
Représentation en France