Skip to main content
Logo de la Commission européenne
Représentation en France
Article d’actualité19 décembre 2022Représentation en France

Protection des consommateurs : 43 % des sites web contrôlés sont en violation des règles de l’UE durant le Black Friday

Aujourd’hui, la Commission et 13 autorités nationales de protection des consommateurs ont publié les résultats d’un contrôle de sites web de vente en ligne, visant à vérifier comment les réductions de prix étaient présentées durant le "Black Friday".

EU energy labels (family)

Aujourd’hui, la Commission européenne et 13 autorités nationales de protection des consommateurs ont publié les résultats d’un contrôle (« sweep ») de sites web de vente en ligne, visant à vérifier comment les réductions de prix étaient présentées durant les soldes du « Black Friday » 2022.

Plus de la moitié des produits contrôlés présentaient une annonce de réduction des prix pour le Black Friday, dont 23 % étaient manifestement incompatibles avec le droit de l’UE. La directive relative à l’indication des prix des produits offerts aux consommateurs prévoit que les magasins, y compris les places de marché en ligne, doivent indiquer le prix le plus bas appliqué au produit au cours des 30 jours précédents lorsqu’ils annoncent une remise. Des violations de cette règle ont été constatées sur au moins 43% des sites web contrôlés. Les autorités nationales ont contrôlé les prix de 16 000 produits sur 176 sites web sur une période d’un mois.

Il appartient désormais aux autorités nationales de prendre contact avec les sites marchands concernés pour demander des modifications de leurs pratiques et, le cas échéant, de prendre les mesures nécessaires d’application de la loi, qui pourraient donner lieu à des amendes si les pratiques ne sont pas corrigées.

La Commission européenne a fourni un outil de détection, utilisant l’intelligence artificielle pour détecter automatiquement les remises trompeuses, dans le cadre du projet « EU eLab » qui vise à développer et à appliquer des technologies numériques avancées aux enquêtes en ligne auprès des consommateurs, en soutien au réseau de coopération en matière de protection des consommateurs (CPC).

Didier Reynders, commissaire à la justice, a déclaré : « Les résultats publiés aujourd’hui montrent que les consommateurs continuent d’être exposés à un grand nombre de remises mensongères et de pratiques commerciales déloyales. Il s’agit là d’une violation du droit de l’Union. Nous demandons à tous les détaillants en ligne de respecter pleinement les règles et de revoir leur présentation des remises. Les « bons plans » doivent présenter un réel avantage pour le consommateur et non une technique de marketing manipulatrice : une véritable différence de prix doit être proposée ».

Plus d’informations sur les résultats des contrôles sont disponibles ici (anglais seulement).

Détails

Date de publication
19 décembre 2022
Auteur
Représentation en France