Skip to main content
Représentation en France logo
Représentation en France
Article d’actualité29 octobre 2021

Rapport de la Commission sur les incendies de forêt : le changement climatique devient plus perceptible chaque année

Le Centre commun de recherche de la Commission (JRC) a présenté aujourd'hui la 21e édition de son rapport annuel sur les incendies de forêt en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, couvrant l'année 2020.

Visit of Virginijus Sinkevičius, European Commissioner, to France

Le Centre commun de recherche de la Commission (JRC) a présenté aujourd'hui la 21e édition de son rapport annuel sur les incendies de forêt en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, couvrant l'année 2020. Après 2019, la pire année à ce jour en matière de feux de forêt, on a vu une nouvelle fois de vastes zones naturelles d'Europe ravagées par les flammes en 2020. Malgré le niveau accru de préparation des pays de l'UE, environ 340 000 hectares ont brûlé dans l'UE en 2020, soit 30 % de plus que la superficie du Luxembourg.

La saison des feux de 2021 est encore pire. Au moment de la publication du présent rapport, quelque 0,5 million d'hectares avaient déjà été consumés, dont 61 % de forêts qui mettront des années à se reconstituer. Environ 25 % des zones détruites en Europe faisaient partie de sites Natura 2000, les réservoirs de biodiversité de l'UE. L'UE a renforcé cette année sa capacité à aider les pays au cours de la saison d'incendies, une capacité à laquelle il a déjà été largement fait appel pour combattre les grands incendies qui ont frappé la région méditerranéenne cet été.

Le changement climatique devient plus perceptible chaque année, lui aussi. On observe une tendance nettement observable à la hausse des risques d'incendie, à l'allongement des périodes de feux saisonniers et au déclenchement de «mégafeux» intenses à propagation rapide, contre lesquels les moyens de lutte traditionnels sont d'un faible secours. Cette année, environ 130 000 ha étaient déjà partis en fumée à la fin du mois de juin, qui correspond habituellement au début de la saison des incendies. Les incendies ne touchent plus uniquement les pays du sud, mais représentent aussi une menace croissante pour l'Europe centrale et septentrionale. Plus de neuf incendies sur dix dans l'UE sont le fait de l'homme. Des campagnes de sensibilisation et d'éducation au risque d'incendie sont donc essentielles pour prévenir les catastrophes.

Principales conclusions du rapport

  • Le rapport 2020 sur les incendies de forêt révèle que le pays le plus touché a été la Roumanie, suivie du Portugal, de l'Espagne et de l'Italie, d'après les rapports nationaux;
  • les feux de forêt ont durement frappé des zones protégées du réseau européen Natura 2000: 136 331 ha de ces zones ont été ravagés, soit environ 40 % de la superficie totale brûlée en 2020. C'est un peu moins qu'en 2019 mais plus que la moyenne des 9 dernières années.
  • Comme en 2019, malheureusement, près de la moitié des zones brûlées appartenant à des sites Natura 2000 se situaient en Roumanie, principalement dans la réserve naturelle du delta du Danube.
  • En 2020, des incendies de forêts de plus de 30 ha ont touché 20 États membres de l'UE, ravageant 339 489 ha au total, une superficie légèrement supérieure à celle enregistrée en 2019.
  • Davantage de personnes ont perdu la vie au cours de la saison des incendies de 2020 qu'en 2019: le rapport national de l'Espagne fait état de six victimes, dont quatre pompiers.
  • En 2020, on a activé la cartographie rapide du service Copernicus de gestion des urgences 17 fois pour obtenir une cartographie détaillée de zones d'incendie de forêt, un chiffre inférieur aux activations déjà enregistrées en 2021.
  • En 2019, dans le cadre de rescEU, une flotte d'avions de lutte contre l'incendie est venue renforcer le mécanisme de protection civile de l'UE accroissant ainsi sa capacité à aider les pays au cours de la saison de feux.

La saison de feux 2020 a été marquée par un grand nombre de feux de forêt au cours du premier semestre. Des incendies se sont déclenchés en hiver dans le delta du Danube et dans les Pyrénées, et au printemps principalement dans la région des Balkans. Au cours de l'été et de l'automne, les pays les plus touchés ont été les pays méditerranéens, en particulier l'Espagne et le Portugal, qui ont connu les plus grands incendies qu'ait connus l'UE en 2020. Mais les feux de forêt les plus importants de l'année se sont produits en dehors de l'UE, en Ukraine, à proximité du réacteur nucléaire sous confinement de Tchernobyl.

Déclarations de plusieurs membres du collège

Mariya Gabriel, commissaire à l'innovation, à la recherche, à la culture, à l'éducation et à la jeunesse, et responsable du Centre commun de recherche (JRC), s'est exprimée en ces termes: «Le changement climatique accroît le risque et l'ampleur des incendies de forêt dans le monde entier. Depuis 2016, les incendies sans précédent que l'on a observés au niveau mondial sont caractérisés par une intensité et des comportements inédits. Au cours des dernières décennies, les forêts de l'UE se sont développées et il est plus important que jamais de les préserver pour guérir notre planète. Le JRC et la Commission européenne mobilisent les sciences, les technologies, les politiques et la coopération pour empêcher ces incendies de grande ampleur, conserver nos forêts, préserver la biodiversité et, surtout, protéger les vies dans l'UE et à l'extérieur.»

Janez Lenarčič, commissaire à la gestion des crises, a ajouté: «Les feux de forêt représentent un risque de catastrophe important pour l'ensemble de l'Europe ainsi que pour d'autres parties du monde. Au cours des dix dernières années, le mécanisme de protection civile de l'UE a été activé plus de quarante fois pour répondre aux urgences liées à des feux de forêt de grande ampleur. Le changement climatique prolonge aussi de plusieurs mois la saison des feux de forêt, ce qui accroît la probabilité de voir se multiplier les urgences de ce type auxquelles sont confrontées les collectivités en Europe. Nous sommes déterminés à redoubler d'efforts pour renforcer notre capacité de réaction aux incendies de forêt à l'échelle de l'UE, afin de contribuer aux actions de prévention, de préparation et d'intervention.»

Virginijus Sinkevičius, commissaire chargé de l'environnement, des océans et de la pêche, a déclaré: «Le changement climatique agit sur la durée et la gravité de la saison des feux, ce qui met en danger davantage de vies et détruit la nature. Le rapport publié aujourd'hui montre à quel point l'année écoulée a été dévastatrice, comme en attestent les données recueillies. La Commission européenne a adopté une nouvelle stratégie de l'UE pour les forêts, afin d'accroître la résilience des forêts en Europe. Des forêts et des terres saines et résilientes, gérées de manière à protéger la biodiversité et la population, sont essentielles pour atténuer les effets des feux de forêt. C'est pourquoi nous nous employons, avec nos partenaires et les autorités nationales, à ériger en norme la prévention des feux de forêt fondée sur la gestion du territoire.»

Contexte

Le Centre commun de recherche apporte une contribution essentielle à la réduction des risques de feux de forêt en Europe et dans le monde, au moyen du développement et de l'exploitation du système européen d'information sur les feux de forêt (EFFIS). Dans le cadre du programme Copernicus de l'UE et du groupe d'experts sur les incendies de forêt (EGFF), l'EFFIS assure une surveillance permanente, par satellite, de la situation des incendies en Europe. Il fournit aux pays une plateforme d'échange de bonnes pratiques concernant la prévention et la lutte contre les incendies, la restauration des forêts et la gestion des incendies au niveau européen. Les utilisateurs de l'EFFIS sont aussi bien des organismes publics que des citoyens; en 2020, près de 300 000 utilisateurs de 178 pays ont eu recours à ses services. Le travail de l'EFFIS est complété par le système mondial d'information sur les incendies de forêt (GWIS), qui exerce une surveillance à l'échelle planétaire.

Les rapports du JRC sur les incendies de forêt en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord donnent une vue d'ensemble très complète de la situation en ce qui concerne les incendies de forêt. L'édition 2020 intègre les rapports de 33 pays des régions couvertes, décrivant les activités nationales de gestion des incendies et les mesures prises tant au niveau national qu'au niveau européen au cours des campagnes de lutte contre les feux de forêt au cours de cette période.

L'UE s'emploie activement à prévenir les incendies de forêt, à préserver les forêts, à restaurer la biodiversité et à sauver des vies. En mars de cette année, la Commission a publié de nouvelles lignes directrices pour la prévention des feux non contrôlés, pour une gestion des forêts et de la végétation qui réduise la propagation et l'intensité des incendies, et pour une réponse plus efficace. S'appuyant sur la stratégie de l'UE en faveur de la biodiversité à l'horizon 2030, qui fait partie de l'initiative phare du pacte vert pour l'Europe, la Commission a proposé une nouvelle stratégie de l'UE pour les forêts à l'horizon 2030, visant à renforcer la prévention et à promouvoir une meilleure résilience au changement climatique.

Pour en savoir plus

Rapport sur les incendies de forêts en Europe, au Proche-Orient et en Afrique du Nord en 2020

Incendies forestiers

Système européen d'information sur les feux de forêts (EFFIS)

Système mondial d'information sur les incendies de forêt (GWIS)

Programme Copernicus de l'UE

Détails

Date de publication
29 octobre 2021