Skip to main content
Représentation en France logo
Représentation en France
Débats publics

Reboisement participatif et dialogue citoyen au domaine de Courances (91)

En partenariat avec Reforest’Action, nous organisons une opération de reboisement participatif couplée à un dialogue citoyen dans le cadre de la Conférence sur l’Avenir de l’Europe. L’évènement se tiendra le 27 novembre au Domaine de Courances (91).

  • Protection de la forêt | Commission européenne | Europe des citoyens
  • -
  • Courances, France

Informations pratiques

Domaine de Courances
15 rue du Château, 91490 Courances, France
Quand
-
Langues
français

Description

Opération de reboisement et dialogue citoyen au Domaine de Courances
La Représentation en France de la Commission européenne financera la plantation de 2000 arbres

Donner la voix aux citoyens sur l’avenir des forêts

Dans le sillage du Green Deal et suite à la récente adoption par la Commission européenne de la nouvelle stratégie de l’UE pour les forêts - qui prévoit notamment un plan de plantation de 3 milliards d’arbres sur son territoire à l’horizon 2030 -,  la Représentation de la Commission européenne en France en partenariat avec Reforest’Action co-organise une opération de plantation d’arbres au sein du domaine de Courances, samedi 27 novembre, de 9h à 13h. Ce reboisement participatif est couplé à un dialogue citoyen au cours duquel les participants pourront exprimer leur voix et formuler des propositions sur le futur des forêts françaises et européennes. Les propositions issues de ces ateliers citoyens seront reportées sur le site de la Conférence sur l’Avenir de l’Europe qui doit inspirer les leaders européens en vue de l’élaboration de futures politiques européennes.

Enrichir une parcelle forestière par plantation d’arbres

Le 27 novembre, les participants, qui peuvent dès à présent s’inscrire via ce formulaire, contribueront à Courances à un projet redynamisation forestière de quelque 145 000 arbres plantés et régénérés via la méthode de la régénération naturelle assistée. En pratique, environ 22 000 arbres seront plantés dont 2000 financés par la Représentation de la Commission européenne. Ce projet fait suite à une gestion forestière inadaptée ayant généré une pression gibier trop importante et empêchant la régénération naturelle de la forêt. Par la plantation d’une diversité d’essences d’arbres, les citoyens aideront ainsi à redonner un avenir durable à ce pan de forêt, en complément de l’important travail de régénération naturelle assistée également sur place.