Aller au contenu principal
Représentation en France
Article d’actualité22 novembre 2023Représentation en France

2022 a été la deuxième pire année en matière d'incendies de forêt, un avertissement face à un climat changeant

En 2022, près de 900 000 hectares de terres ont brûlé dans l'UE, selon le nouveau rapport sur les Feux de forêt en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord 2022.

EU assistance to combat forest fires in France

En 2022, près de 900 000 hectares de terres ont brûlé dans l'UE, selon le nouveau rapport sur les Feux de forêt en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord 2022, publié aujourd'hui par le Centre commun de recherche de la Commission. Cela correspond environ à la taille de la Corse. Selon le Système européen d’information sur les incendies de forêt (EFFIS), 2022 est la deuxième pire année depuis 2000, la pire étant 2017 avec 1,3 million d’hectares de terres brûlées. La publication du rapport a lieu dans le contexte de la présentation aujourd’hui, par la Commission, d'une proposition sur la surveillance des forêts qui comblera les lacunes existantes en matière d’informations sur les forêts européennes et créera une base de connaissances fournie sur les forêts (un communiqué de presse sera disponible ultérieurement ici).

Pour la troisième année consécutive, des incendies de forêt sans précédent ont provoqué d'importants dégâts environnementaux et économiques dans l'UE et entraîné de pertes tragiques en vies humaines. Si la plupart des incendies (96 %) sont provoqués par des actions humaines, ceux-ci sont aggravés par l’augmentation des risques d’incendie dû au changement climatique. Les incendies ont également touché les sites Natura 2000, le réservoir de biodiversité de l'UE, représentant environ 43 % de la superficie totale brûlée (environ 365 000 d’hectares sur les 900 000 d’hectares brûlés). Le nombre total de terres brûlées dans les zones protégées Natura 2000 en 2022 est le plus élevé depuis une décennie.

Le rapport fait état d’un signal d’alarme sur ce que le réchauffement climatique peut entraîner dans les années à venir, à mesure que les températures augmentent et que les sécheresses deviennent plus prononcées dans de nombreux pays européens. Grâce aux mesures de prévention mises en place par l'UE et ses États membres, ainsi qu’au renforcement des opérations de préparation et de lutte contre les incendies des services de gestion des incendies, le nombre de victimes en 2022 a été limité. Les données pour 2023 montrent que jusqu’à présent, les incendies de forêt ont déjà brûlé environ 500 000 d’hectares de terres naturelles dans l’UE. Plus d’informations sont disponibles dans un communiqué de presse.

Détails

Date de publication
22 novembre 2023
Auteur
Représentation en France