Aller au contenu principal
Représentation en France
Article d’actualité5 mai 2022Représentation en France

Crise alimentaire : l'insécurité alimentaire atteint de nouveaux records selon le rapport mondial sur les crises alimentaires 2022

Le Réseau mondial contre les crises alimentaires (Global Network Against Food Crisis) a publié hier son Rapport mondial sur les crises alimentaires 2022.

Visit of Valdis Dombrovskis, Vice-President of the EC, and Neven Mimica, Marianne Thyssen and Christos Stylianides, Members of the EC, to Ethiopia

Le Réseau mondial contre les crises alimentaires (Global Network Against Food Crisis) - une alliance internationale entre les Nations unies, l'Union européenne et des agences gouvernementales et non gouvernementales - a publié hier son Rapport mondial sur les crises alimentaires 2022. Celui-ci fournit des informations et des chiffres clés sur les personnes confrontées à une insécurité alimentaire aiguë et nécessitant une aide alimentaire urgente.

Il révèle qu'environ 193 millions de personnes dans 53 pays ou territoires ont connu une insécurité alimentaire aiguë en 2021, soit une augmentation de près de 40 millions de personnes par rapport aux chiffres déjà records de 2020. Le rapport note que les conflits restent le principal moteur de l'insécurité alimentaire. Bien que l'analyse soit antérieure à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, le rapport constate que la guerre d'agression de la Russie a exposé la nature interconnectée et la fragilité des systèmes alimentaires mondiaux, avec de graves conséquences pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle mondiale. Les pays qui font déjà face à des niveaux élevés de faim aiguë sont particulièrement vulnérables aux risques créés par l'invasion de l'Ukraine par la Russie, notamment en raison de leur forte dépendance aux importations de denrées alimentaires et d'intrants agricoles et de leur vulnérabilité aux chocs des prix alimentaires mondiaux.

À l'occasion de ce lancement, lors duquel un appel a été lancé pour que l'action mondiale s'oriente vers une meilleure prévention des crises alimentaires et s'attaque à ses causes profondes, la commissaire chargée des partenariats internationaux, Jutta Urpilainen, a déclaré : « L'invasion de l'Ukraine par la Russie met en péril la sécurité alimentaire mondiale. La communauté internationale doit agir pour éviter la plus grande crise alimentaire de l'histoire et les bouleversements sociaux, économiques et politiques qui pourraient en découler. L'UE est déterminée à s'attaquer à tous les facteurs d'insécurité alimentaire : conflits, changement climatique, pauvreté et inégalités. S'il est nécessaire de fournir une assistance immédiate pour sauver des vies et prévenir la famine, nous devons continuer à aider les pays partenaires à effectuer la transition vers des systèmes agroalimentaires durables et des chaînes d'approvisionnement résilientes en exploitant tout le potentiel du Green Deal et du Global Gateway. »

L'UE, conjointement avec l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture et le Programme alimentaire mondial, a cofinancé le Réseau mondial contre la crise alimentaire pour lutter contre la tendance préoccupante de la crise alimentaire dans les pays partenaires. L'UE a mis à disposition 120 millions d'euros pour le Réseau mondial depuis 2016.

Pour en savoir plus

Vous pouvez trouver le rapport complet ici

Détails

Date de publication
5 mai 2022
Auteur
Représentation en France