Skip to main content
Logo de la Commission européenne
Représentation en France
Discours9 novembre 2022Représentation en France

Déclaration de la Commission européenne sur la situation en Méditerranée centrale

Participation of Ursula von der Leyen, President of the European Commission, in the plenary session of the EP

La Commission européenne appelle au débarquement immédiat, dans le lieu sûr le plus proche, de toutes les personnes secourues et se trouvant à bord de l'Ocean Viking.

La situation à bord du navire a atteint un niveau critique et doit être résolue d'urgence afin d'éviter une tragédie humanitaire.

L'obligation légale de sauvetage et de sauvegarde de la vie humaine en mer est claire et sans équivoque, indépendamment des circonstances qui conduisent des personnes à se trouver en situation de détresse.

La Commission rappelle le principe de coopération loyale et invite les États membres à travailler ensemble pour fournir une réponse commune, le caractère sacré de la vie devant prendre le pas sur toute autre considération.

Il est important de soutenir les États membres qui font régulièrement face à des arrivées par la mer. Sur la base du mécanisme de solidarité convenu d'un commun accord, un nombre important de places d'accueil sont disponibles pour alléger une partie de cette pression par la relocalisation vers d'autres États membres.

La gestion des migrations est plus efficace lorsque les États membres collaborent pour trouver des solutions européennes communes.

La spécificité des pratiques de recherche et de sauvetage, apparues en Méditerranée au cours des dernières années et telles que nous les voyons aujourd'hui, justifie un cadre structurel, fiable et durable, conforme aux compétences de l'UE et aux normes internationales.

Dans le cadre du nouveau pacte sur la migration et l'asile, outre un mécanisme de solidarité solide, la Commission a tracé la voie d'une réponse commune en matière de recherche et de sauvetage. Il s'agit d'un élément clé de la gestion européenne intégrée des frontières.

La Commission veut redynamiser les efforts de coopération entre les États membres en matière d'activités de recherche et de sauvetage. Elle invitera donc d'urgence les États membres à approfondir la réflexion sur des solutions communes et attend de tous qu'ils participent dans un esprit de coopération loyale, de solidarité et de confiance mutuelle.

La situation que nous connaissons en Méditerranée met une nouvelle fois en lumière la nécessité urgente d'une politique unifiée et cohérente en matière de migration et d'asile. La Commission a proposé un tel système il y a deux ans et saisit cette occasion pour réinviter les États membres et le Parlement européen à faire avancer les travaux en vue de son adoption.

C'est bien la mise en place d'un cadre adéquat et durable de gestion des migrations au niveau de l'UE, sous la forme du nouveau pacte sur la migration et l'asile, qui apportera une solution structurelle à des situations comme celle que nous vivons aujourd'hui.

Détails

Date de publication
9 novembre 2022
Auteur
Représentation en France