Aller au contenu principal
Représentation en France
Article d’actualité11 mai 2023Représentation en France

Dernier rapport sur le commerce agroalimentaire : les exportations et les importations agroalimentaires de l'UE sont restées fortes en janvier 2023

Le dernier rapport mensuel sur le commerce agroalimentaire publié aujourd'hui montre que les exportations et les importations agroalimentaires de l'UE sont restées fortes en janvier 2023 par rapport à janvier 2022.

Smart farming - Ferme du Plein Air

Le dernier rapport mensuel sur le commerce agroalimentaire publié aujourd'hui montre que les exportations et les importations agroalimentaires de l'UE sont restées fortes en janvier 2023 par rapport à janvier 2022, atteignant un total de 31,8 milliards d'euros, après une forte baisse en décembre. En valeur, les exportations de l'UE ont atteint 18 milliards d'euros et les importations de l'UE 13,8 milliards d'euros. Cela s'est traduit par une nouvelle balance commerciale positive pour l'UE, à 4,2 milliards d'euros.

En janvier 2023, l'UE exportait principalement des préparations céréalières et des produits de minoterie (1,9 milliard d'euros, +28 % sur un an). Les exportations de céréales sont également en légère hausse par rapport à l'année dernière (+4%) et atteignent 1,1 milliard d'euros. Grâce à de fortes exportations, la balance commerciale de l'UE pour les céréales a atteint 619 millions d'euros ce mois-là. En termes de destinations, le Royaume-Uni est resté la première destination des exportations agroalimentaires de l'UE, représentant 22 % du total. Les États-Unis étaient deuxième, avec 11 %, et la Chine restait troisième avec 7 %.

En janvier 2023, les importations agroalimentaires de l'UE ont augmenté de 10 % (+ 1,3 milliard d'euros en glissement annuel). Le Brésil est resté la première source d'importation pour l'UE, représentant 10 % des importations totales. L'Ukraine est devenue la deuxième source d'importations agroalimentaires de l'UE ce mois-là. Par rapport à il y a un an, les importations de l'UE en provenance d'Ukraine ont augmenté de 16 %, pour atteindre 1,2 milliard d'euros. Bien qu'elles soient encore élevées, les importations européennes de céréales en provenance d'Ukraine ont diminué pour le deuxième mois consécutif en janvier, atteignant une valeur de 608 millions d'euros.

Pour plus d’information

Plus d'informations ainsi que des tableaux détaillés sont disponibles en ligne.

Détails

Date de publication
11 mai 2023
Auteur
Représentation en France