Skip to main content
Logo de la Commission européenne
Représentation en France
Article d’actualité2 décembre 2022Représentation en France

Eurobaromètre : fort soutien des Français et des Européens en faveur de l’euro, de la facilité pour la reprise et la résilience et de SURE

Selon la dernière enquête Eurobaromètre de la Commission européenne, le soutien de l’opinion publique européenne à l’euro reste très fort. En outre, les résultats montrent un niveau élevé de soutien à la facilité pour la reprise et la résilience.

Flag of each of the EU Member States, alongside the European flag

Selon la dernière enquête Eurobaromètre de la Commission européenne, le soutien de l’opinion publique européenne à l’euro reste très fort. 77 % des Européens et 81% des Français interrogés estiment que l’euro est une bonne chose pour l’UE. 69 % des Européens et 71% des Français estiment qu’il s’agit aussi d’une bonne chose pour leur propre pays.

En outre, les résultats montrent un niveau élevé de soutien à la facilité pour la reprise et la résilience : 75 % des Européens et 80% des Français interrogés approuvent le plan de relance de 750 milliards d’euros pour soutenir les États membres, au moyen de subventions et de prêts, à condition qu’ils réalisent des investissements et des réformes écologiques, numériques et sociaux. La facilité pour la reprise et la résilience est au cœur de NextGenerationEU, l’instrument temporaire conçu pour stimuler la reprise, dans le cadre du plus grand plan de relance jamais financé en Europe, visant à rendre l’UE plus verte, plus numérique et plus résiliente.

Les résultats de l’enquête montrent également un fort soutien à SURE, l’instrument doté de 100 milliards d’euros destiné à protéger les emplois et les revenus impactés par la pandémie de COVID-19. La grande majorité des personnes interrogées (80 %) estime qu’il était juste d’accorder des prêts de l’UE pour aider les États membres à soutenir l’emploi durant la pandémie.

L’enquête a également recueilli l’avis des citoyens sur certaines questions relatives aux pièces et billets en euros. 64 % des Européens et 61% des Français interrogés se disent favorables à la suppression des pièces de 1 et de 2 centimes, avec des majorités absolues dans tous les pays de la zone euro.

L’enquête Eurobaromètre a été menée auprès de quelque 17 800 répondants des 19 États membres de la zone euro, entre le 3 et le 11 octobre 2022, afin de mesurer la perception par le public du soutien financier de l’UE fourni aux États membres de l’UE pour surmonter la crise de la COVID-19. L’intégralité des résultats peut être consultée ici (anglais seulement).

Détails

Date de publication
2 décembre 2022
Auteur
Représentation en France