Aller au contenu principal
Représentation en France
Article d’actualité27 octobre 2021

Hausse des exportations de l'UE grâce au renforcement de la mise en œuvre et de l'application des accords commerciaux

En 2020, la mise en œuvre et l'application effectives des accords commerciaux de l'Union européenne (UE) et des règles du commerce international ont permis une augmentation des exportations de l'UE de 5,4 milliards d'euros.

ECT - Europe Container Terminals in Rotterdam

En 2020, la mise en œuvre et l'application effectives des accords commerciaux de l'Union européenne (UE) et des règles du commerce international ont permis une augmentation des exportations de l'UE de 5,4 milliards d'euros, ce qui prouve que les efforts de la Commission européenne portent leurs fruits et ont des résultats tangibles allant de l'élimination des obstacles au commerce jusqu'à la lutte contre les pratiques commerciales déloyales, en passant par l'adoption de mesures relatives au commerce et au développement durable. Durant l'année écoulée, la Commission a également mis au point d'autres instruments juridiques visant à renforcer la capacité de l'UE à défendre ses intérêts essentiels et à protéger son autonomie stratégique ouverte. Le premier rapport annuel complet de la Commission sur la mise en œuvre et l'application de la législation commerciale, publié aujourd'hui, décrit les mesures adoptées par la Commission, en coopération étroite avec les entreprises de l'UE, les États membres et les parties prenantes, pour garder les marchés ouverts et veiller à ce que les partenaires commerciaux de l'UE respectent leurs engagements. Il se penche sur quatre axes prioritaires:

1) tirer pleinement parti des débouchés offerts par les accords commerciaux de l'UE;
2) encourager le recours des petites entreprises aux accords commerciaux;
3) lutter contre les obstacles au commerce;
4) faire respecter les engagements commerciaux au moyen du règlement des différends.

Valdis Dombrovskis, Vice-président exécutif et commissaire au commerce, a déclaré : « Une politique commerciale ferme consiste à faire en sorte que nos partenaires respectent leurs engagements et, ce faisant, qu'ils soutiennent directement les entreprises et les emplois européens. Comme le montre ce rapport, nous réalisons de réels progrès sur ces deux fronts. Nous disposons désormais d'un responsable européen du respect des règles du commerce qui s'attache pleinement à faire appliquer et à mettre en œuvre nos accords commerciaux ainsi qu'à veiller à ce que nos PME – clefs de voûte de l'économie européenne – tirent pleinement profit de nos accords commerciaux. Nous dévoilerons prochainement des propositions visant à défendre davantage nos intérêts commerciaux au moyen d'un nouvel instrument anticoercitif. »

Pour en savoir plus

Un communiqué de presse est en ligne

Détails

Date de publication
27 octobre 2021