Skip to main content
Logo de la Commission européenne
Représentation en France
Article d’actualité23 septembre 2022Représentation en France

Journée européenne du bio : la Commission salue les vainqueurs des premiers « prix européens de la production biologique »

La Commission a aujourd'hui annoncé les huit lauréats des tout premiers prix européens de la production biologique, originaires d'Autriche, de Belgique, de Croatie, de France, d'Allemagne, d'Italie, d'Espagne et de Suède.

New EU Organic Logo

Aujourd'hui, la Commission a annoncé les huit lauréats, de l'agriculture à la restauration, des tout premiers prix européens de la production biologique. Originaires d'Autriche, de Belgique, de Croatie, de France, d'Allemagne, d'Italie, d'Espagne et de Suède, ces lauréats incarnent tous la croissance et l'innovation du secteur et de la chaîne de valeur biologiques européens, ainsi que la contribution de ces derniers à la réduction des effets de l'agriculture sur le climat et l'environnement. Les premiers prix européens de l'agriculture biologique constituent la deuxième festivité de la Journée européenne du bio, une manifestation lancée l'année dernière par le Parlement européen, le Conseil et la Commission européenne.

Lors de la cérémonie de remise des prix, M. Janusz Wojciechowski, commissaire européen chargé de l'agriculture, a déclaré : «J'ai été fortement impressionné par l'histoire de chacun des lauréats. Il y a là des personnes, des organisations et des institutions incroyablement engagées, qui ont défendu – souvent dans des conditions très difficiles – la production biologique, bien avant qu'elle ne devienne à la mode. Ils viennent de toute l'Union européenne, ce qui montre que la production biologique est vivante partout et que l'excellence biologique est présente partout. En ce sens, ils me donnent beaucoup d'espoir pour l'avenir de la production biologique et les avantages qu'elle est susceptible d'apporter à nos agriculteurs, à nos communautés rurales et à la société dans son ensemble.»

L'augmentation de la demande en produits bio des consommateurs étant une condition essentielle pour stimuler ce mode de production, la Commission s'efforce de promouvoir les caractéristiques et les avantages de la production biologique. Les prix européens de la production biologique récompensent des acteurs de la chaîne de valeur biologique qui ont mis sur pied un projet innovant, durable et inspirant, qui apporte un vrai plus à la production et à la consommation biologiques. Ce concours est organisé conjointement par la Commission européenne, le Comité économique et social européen, le Comité européen des régionsle Copa/la Cogeca et IFOAM Organics Europe, avec la participation du Parlement européen et du Conseil au jury pour la sélection des lauréats.

Huit prix ont été décernés :

  • Prix de la meilleure agricultrice: Mme Nazaret Mateos Álvarez, en Espagne. Mme Mateos Álvarez exploite un site de production de champignons biologiques dans le nord de l'Espagne. Elle a mis au point une méthode culturale unique qui permet de maximiser la qualité des produits tout en réduisant au minimum les intrants nécessaires et en réduisant considérablement la consommation d'eau.
  • Prix du meilleur agriculteur biologique: M. David Pejić, en Croatie. M. Pejić gère la plus ancienne ferme biologique à proximité de Zagreb, en Croatie, où poussent plus de 60 cultures différentes. La ferme propose en outre des activités pédagogiques, de formation et de conseil, et accueille aussi une boulangerie et un restaurant.
  • Prix de la meilleure région biologique: l'Occitanie, en France. La production biologique est un fer de lance du développement de la Région Occitanie, dans le sud de la France. Actuellement, 19 % de l'ensemble des terres agricoles y sont consacrées à l'agriculture biologique, ce qui représente 608 285 hectares et 13 265 exploitations. L'objectif est d'atteindre 30 % de l'ensemble des terres agricoles consacrées à l'agriculture biologique d'ici à 2030. Une approche globale a été adoptée, ce qui suppose une gouvernance régionale inclusive et une chaîne de valeur complète, de la production à la consommation.
  • Prix de la meilleure ville biologique: Seeham, en Autriche. Cette ville, située dans le nord-ouest de l'Autriche, est membre du réseau «Organic Cities Network Europe». Les cantines publiques, les jardins d'enfants et les écoles de la ville préparent et servent des repas 100 % bio. Une collaboration intense a également été mise en place avec des infrastructures touristiques afin d'amener la production biologique dans la gastronomie et l'hôtellerie.
  • Prix du meilleur bio-districtAssociazione Bio-distretto Cilento, en Italie. Le bio-district du Cilento investit dans la production durable et locale de denrées alimentaires, en établissant également des liens avec des initiatives touristiques telles que les plages et les sentiers de randonnée labellisés «bio». Ces efforts se traduisent par des créations d'emplois, une plus grande cohésion sociale et une revitalisation de la région.
  • Prix de la meilleure PME biologiqueGoodvenience.bio en Allemagne. Forte de ses dix salariés, cette entreprise produit des bouillons, des soupes, des sauces, des épices et des huiles biologiques et artisanaux. Très attachée à la production durable, circulaire et innovante, elle promeut une alimentation saine au moyen d'un blog culinaire et de vidéos de cuisine.
  • Prix du meilleur détaillant biologiqueLa ferme à l'arbre de Liège en Belgique. Cette supérette située au sein d'une exploitation agricole vend depuis 1978 des produits bio, comme de la viande ou de la farine, en provenance de toute la région. Très axée sur la production durable et circulaire, l'entreprise utilise de l'énergie verte, évite les emballages et limite les émissions dues aux transports en privilégiant l'approvisionnement local.
  • Prix du meilleur restaurant biologiqueLilla Bjers en Suède. Située sur l'île de Gotland, en mer Baltique, l'enseigne Lilla Bjers regroupe une ferme et un restaurant biologiques qui fonctionnent selon une approche «de la graine à la table». Cette exploitation où sont cultivées 300 plantes différentes préserve la biodiversité et est exempte de combustibles fossiles. Le restaurant est en outre devenu un pôle de formation de jeunes agriculteurs et cuisiniers biologiques.

Les candidatures pour les premiers prix européens de la production biologique ont été ouvertes du 25 mars au 8 juin 2022, et les 24 finalistes ont été annoncés en juillet 2022. Ils ont été sélectionnés parmi un ensemble de plus de 200 candidatures provenant de 26 États membres. Le jury des prix était composé de représentants de la Commission, du Comité économique et social européen, du Comité européen des régions, du COPA/de la COGECA et d'IFOAM Organics Europe, ainsi que de représentants du Parlement européen et du Conseil de l'UE. Proposées par des acteurs ou des institutions agissant le long de la chaîne de valeur biologique, les candidatures ont été examinées au regard des critères d'excellence, d'innovation, de durabilité et de reproductibilité du projet dans d'autres parties de l'UE, afin de contribuer à rendre plus accessibles et plus abordables les produits biologiques en Europe.

Le plan d'action pour le développement de la production biologique dans l'UE définit la voie à suivre pour atteindre un double objectif: qu'au moins 25 % des terres agricoles de l'UE soient consacrées à l'agriculture biologique et que l'aquaculture biologique augmente considérablement d'ici à 2030. Une augmentation de la production biologique entraînera une réduction du recours aux engrais chimiques, aux pesticides et aux antimicrobiens et aura des effets positifs sur le climat, l'environnement, les sols, l'eau, la biodiversité et le bien-être animal, autant d'objectifs clés du pacte vert pour l'Europe, de la stratégie «De la ferme à la table» et de la stratégie en faveur de la biodiversité.

Pour en savoir plus

Prix européens de la production biologique

L'agriculture biologique en bref

Détails

Date de publication
23 septembre 2022
Auteur
Représentation en France