Aller au contenu principal
Représentation en France
Article d’actualité22 janvier 2024Représentation en France

La Commission européenne approuve le « Bœuf traditionnel de race Normande » de France au registre des spécialités traditionnelles garanties

La Commission européenne a approuvé aujourd'hui l'inscription au registre des spécialités traditionnelles garanties (STG) du « Bœuf traditionnel de race Normande ».

Trois vaches de Normandie s'abreuvent un jour d'été

La Commission européenne a approuvé aujourd'hui l'inscription au registre des spécialités traditionnelles garanties (STG) du « Bœuf traditionnel de race Normande », une viande issue d'un bœuf (mâle castré), de race Normande. Les STG sont des dénominations de produits enregistrées et protégées dans toute l'UE afin de préserver les méthodes de production et les recettes traditionnelles.

La dénomination « Bœuf traditionnel de race Normande » distingue une viande issue d'un mâle castré de race Normande des autres viandes commercialisées sous le terme générique bœuf. Le mode d'élevage du « Bœuf traditionnel de race Normande » repose sur un itinéraire technique, resté inchangé depuis la seconde guerre mondiale. L'alimentation des animaux est basée sur l'herbe pâturée ou conservée. L'élevage s'appuie sur la race et l'alimentation spécifiques permettant une croissance lente des animaux, en respectant une alternance de pâturage d'une durée de 7 mois minimum et une autre partie possible à l'étable.

La race Normande est une race mixte, elle peut produire à la fois du lait et de la viande. Elle est réputée pour la qualité de son lait, pour sa longévité, sa rusticité, c'est-à-dire son adaptation à l'élevage en plein air. Elle supporte également les variations saisonnières de climat. Elle est capable de rester au pâturage toute l'année et de perdre et regagner facilement du poids.

La production de « Bœuf traditionnel de race Normande » s'inscrit dans l'histoire de l'élevage du grand Ouest de la France. Le contexte pédoclimatique du grand Ouest, berceau de la race Normande, les évolutions de l'économie et du droit rural qui ont marqué le monde agricole depuis le XVI siècle et la proximité de Paris ont largement contribué à ce que cette production prenne au fil des ans un caractère traditionnel.

Cette nouvelle dénomination viendra s'ajouter à la liste des 87 STG déjà protégés. La liste de toutes les indications géographiques protégées se trouve dans la base de données eAmbrosia. De plus amples informations sont disponibles en ligne sur le site Quality Schemes.

Détails

Date de publication
22 janvier 2024
Auteur
Représentation en France