Aller au contenu principal
Représentation en France
Article d’actualité24 janvier 2024Représentation en France

La Commission lance un train de mesures afin de soutenir les start-up et les PME dans l’innovation en matière d’intelligence artificielle

Aujourd’hui, la Commission a lancé un train de mesures visant à soutenir les start-up et les PME européennes dans le développement d’une intelligence artificielle (IA) digne de confiance.

Growth

Aujourd’hui, la Commission a lancé un train de mesures visant à soutenir les start-up et les PME européennes dans le développement d’une intelligence artificielle (IA) digne de confiance, qui respecte les valeurs et les règles de l’UE. Cela fait suite à l’accord politique conclu en décembre 2023 concernant la législation sur l’intelligence artificielle de l’UE, la première législation globale régissant l’intelligence artificielle au monde, qui soutiendra le développement, le déploiement et l’adoption d’une IA digne de confiance dans l’UE.

Dans son discours sur l’état de l’Union de 2023, la présidente von der Leyen a annoncé une nouvelle initiative visant à mettre les supercalculateurs européens à la disposition des start-up européennes innovantes en matière d’IA afin d’entraîner leurs modèles d’IA dignes de confiance. Le train de mesures présenté aujourd’hui met cet engagement en pratique au moyen d’un large éventail de mesures visant à soutenir les start-up et l’innovation dans le domaine de l’IA, y compris une proposition visant à fournir un accès privilégié aux supercalculateurs aux start-up qui travaillent dans le domaine de l’IA et, plus largement, à la communauté de l’innovation.

Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive pour une Europe adaptée à l’ère du numérique, a déclaré : « Vous avez besoin de puissance de calcul pour développer l’IA. De beaucoup de puissance de calcul. Nous voulons donc donner aux PME et aux start-up un accès privilégié au réseau de supercalculateurs européens. Nous sommes attachés à l’innovation dans le domaine de l’IA et à l’innovation avec l’IA. Et nous ferons de notre mieux pour construire un écosystème de l’IA prospère en Europe ».

Le commissaire au marché intérieur, Thierry Breton, a déclaré : « Aujourd’hui, nous annonçons le lancement d’usines d’IA, qui rassemblent les « matières premières » pour l’IA : puissance de calcul, données, algorithmes et talents. Elles serviront de guichet unique aux start-up européennes qui travaillent dans le domaine de l’IA et leur permettront de développer les modèles et les applications industrielles en matière d’IA les plus avancés. Nous faisons de l’Europe le meilleur endroit au monde pour une IA digne de confiance ».

Plus d’informations sont disponibles dans notre communiqué de presse

Détails

Date de publication
24 janvier 2024
Auteur
Représentation en France