Aller au contenu principal
Représentation en France
Article d’actualité23 janvier 2024Représentation en France

L'eau potable devient plus sûre grâce aux nouvelles normes d'hygiène européennes applicables aux matériaux et produits en contact avec l'eau

La Commission a adopté aujourd'hui de nouvelles normes minimales en matière d'hygiène pour les matériaux et produits entrant en contact avec l'eau potable.

Illustration photos for the Commission's social media channels

La Commission a adopté aujourd'hui de nouvelles normes minimales en matière d'hygiène pour les matériaux et produits entrant en contact avec l'eau potable. Elles s'appliqueront à partir du 31 décembre 2026 aux matériaux et produits utilisés dans les nouvelles installations, ou lorsque des installations plus anciennes sont rénovées ou réparées. Ces normes empêcheront la croissance microbienne et réduiront le risque de lixiviation de substances nocives dans l'eau potable. 

Ces nouvelles normes s'appliqueront aux matériaux et produits destinés à être utilisés dans les nouvelles installations de captage, de traitement, de stockage ou de distribution de l'eau, ou dans le cadre de travaux de réparation, comme par exemple pour les tuyaux d'alimentation, les vannes, les pompes, les compteurs d'eau, les raccords et les robinets. Cela améliorera la qualité de l'eau potable et réduira la charge administrative pour les entreprises qui fabriquent les matériaux et produits concernés, ainsi que pour les autorités nationales. 

Jusqu'à présent, il y avait peu d'harmonisation dans l'UE, et les producteurs étaient obligés de demander des autorisations différentes dans chaque État membre où ils souhaitaient vendre leurs produits. Ces nouvelles règles simplifieront également le travail d'approbation effectué au préalable par chaque autorité nationale.

Les matériaux et produits conformes aux nouvelles normes de l'UE recevront une déclaration de conformité et un marquage spécifiques à l'UE. Le produit pourra donc être vendu dans toute l'UE sans aucune restriction liée à d'éventuelles préoccupations en matière de santé publique ou d'environnement.

Virginijus Sinkevičius, commissaire à l'environnement, à la pêche et aux océans, a déclaré : « L'eau potable propre constitue un droit de l'homme. Les nouvelles normes élevées de protection de la santé et de l'environnement que nous proposons aujourd'hui garantiront que les matériaux et produits en contact avec l'eau soient de plus en plus exempts de substances toxiques. La réduction de la contamination est un élément essentiel de la résilience de l'eau et de l'ensemble de notre écosystème ».  

De plus amples détails sont disponibles dans le communiqué de presse.

Détails

Date de publication
23 janvier 2024
Auteur
Représentation en France