Aller au contenu principal
Représentation en France
Article d’actualité6 septembre 2023Représentation en France

L’UE continue à protéger vigoureusement son industrie et ses emplois

Le rapport 2022 sur les activités de protection commerciale de l’UE, adopté aujourd’hui, montre que la Commission a continué d’être active et assertive en ce qui concerne la défense des producteurs de l’UE contre les pratiques commerciales déloyales.

Wind Power: the production of wind power towers

Le rapport 2022 sur les activités de protection commerciale de l’UE, adopté aujourd’hui, montre que la Commission européenne a continué d’être active et assertive en ce qui concerne la défense des producteurs de l’UE contre les pratiques commerciales déloyales, en appliquant rigoureusement la législation et en veillant à ce que les mesures soient efficaces. La Commission a également pris des mesures pour veiller à ce que les pays tiers appliquent correctement les règles de défense commerciale, avec des succès confirmés, pour garantir aux producteurs de l’UE un accès continu aux marchés d’exportation.

Quelques 177 mesures étaient en place à la fin de 2022, dont près d’un cinquième concernaient des pratiques de contournement. Le plus grand nombre de mesures de défense commerciale de l’UE concerne les importations en provenance de Chine, de Russie, d’Inde, de Corée et des États-Unis. Grâce aux mesures de défense de l’UE, près d’un demi-million d’emplois manufacturiers sont protégés dans des secteurs tels que l’acier, l’aluminium, les produits chimiques et la céramique.

Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif et commissaire au commerce, a déclaré : « Dans un environnement commercial mondial de plus en plus difficile, l’utilisation rigoureuse par la Commission des instruments de défense commerciale est essentielle pour protéger les intérêts de notre industrie et maintenir des conditions de concurrence équitables. Notre objectif est de rétablir des conditions de concurrence équitables lorsque les importations faisant l’objet de dumping et de subventions menacent la base manufacturière de l’UE. Nous avons mis en place un nombre sans précédent de mesures visant à réduire au minimum l’impact des produits importés à des prix inéquitables, tels que les mâts d’éoliennes et les fibres optiques, qui sont essentiels à la transition écologique et numérique de l’UE. »

Pour plus d’information

Vous trouverez de plus amples informations dans le communiqué de presse ainsi que dans le rapport.

Détails

Date de publication
6 septembre 2023
Auteur
Représentation en France