Aller au contenu principal
Représentation en France
Article d’actualité11 décembre 2023Représentation en France

L'UE convient avec la Norvège et le Royaume-Uni de possibilités de pêche pour 2024 représentant plus d'un milliard d'euros pour les pêcheurs de l'UE

Vendredi 8 décembre 2023, en fin de journée, l'UE a conclu des accords avec la Norvège et le Royaume-Uni sur les possibilités de pêche pour 2024.

Fishing and mussel farming in France

Vendredi en fin de journée, l'UE a conclu des accords avec la Norvège et le Royaume-Uni sur les possibilités de pêche pour 2024.

L'accord avec le Royaume-Uni porte sur 85 totaux admissibles de captures (TAC) dans l'Atlantique du Nord-Est. Il garantit des possibilités de pêche de près de 388 000 tonnes pour la flotte de l'UE, représentant une valeur estimée à environ un milliard d'euros sur la base des prix de gros historiques, corrigés de l'inflation.

L’accord contribuera à la gestion durable des stocks halieutiques gérés conjointement par les parties et apportera stabilité et prévisibilité aux flottes et aux opérateurs respectifs.

L’accord a été conclu dans le cadre de l’accord de commerce et de coopération (ACC) entre l’UE et le Royaume-Uni à l’issue de la quatrième consultation annuelle sur les possibilités de pêche entre les deux parties. L’UE a fondé ses positions sur son cadre juridique, y compris les plans pluriannuels relatifs aux bassins maritimes. L’UE et le Royaume-Uni ont mené ces négociations en s’appuyant sur les meilleurs avis scientifiques disponibles sur l’état des stocks halieutiques. Des considérations socio-économiques ont également été prises en compte afin d’éviter des situations de quotas limitants qui entraîneraient une fermeture prématurée de certaines pêcheries.

En outre, un accord trilatéral entre l’UE, la Norvège et le Royaume-Uni sur les stocks halieutiques gérés conjointement en mer du Nord en 2024 établit des totaux admissibles de captures de plus de 915 000 tonnes, couvrant un quota de l’UE de près de 415 000 tonnes de cabillaud, d’églefin, de lieu noir, de merlan, de plie et de hareng.

Enfin, l’UE et la Norvège ont conclu des accords bilatéraux sur les stocks partagés dans la mer du Nord et le Skagerrak, ainsi que sur les échanges de quotas. Les trois accords portent sur l’échange de quotas, l’accès mutuel à la pêche dans les eaux de chaque partie et la fixation de quotas dans le Skagerrak et le Kattegat.

Les deux parties ont su trouver un accord équilibré et ambitieux en matière d’échanges de possibilités de pêche présentant un intérêt économique majeur. Par exemple, l'UE recevra un total admissible de captures de 9 983 tonnes de cabillaud arctique pour 2024, tandis qu'elle transférera un TAC de 48 000 tonnes de merlan bleu à la Norvège.

Les limites de capture convenues seront soumises pour intégration dans le règlement sur les possibilités de pêche pour 2024, lors de la session du Conseil « Agriculture et pêche », qui a débuté hier et se poursuit aujourd’hui.

Plus d’informations sur l’accord UE-Royaume-Uni ainsi que sur l’accord trilatéral UE-Royaume-Uni-Norvège et les accords bilatéraux UE-Norvège sont disponibles en ligne.

Détails

Date de publication
11 décembre 2023
Auteur
Représentation en France