Aller au contenu principal
Représentation en France
Article d’actualité25 juillet 2023Représentation en France

Pacte vert pour l’Europe : avec l’adoption de trois législations majeures, l’UE avance vers son objectif de réduction des émissions de 55% d’ici 2030

La Commission se félicite de l’approbation finale de la directive sur l’efficacité énergétique, du règlement « FuelEU Maritime », et du règlement pour le déploiement d’une infrastructure pour carburants alternatifs (AFIR).

Berlaymont building illuminated in green for the European Green Deal

La Commission se félicite de l’approbation finale de la directive sur l’efficacité énergétique, du règlement « FuelEU Maritime », et du règlement pour le déploiement d’une infrastructure pour carburants alternatifs (AFIR), dans le cadre du paquet législatif « Ajustement à l’objectif 55 » visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre de l’UE d’au moins 55 % d’ici à 2030. La Commission avait proposé ces législations en juillet 2021.

La directive révisée sur l’efficacité énergétique permettra de réduire notre consommation et améliorera le rapport coût/efficacité dans l’objectif d’atteindre la neutralité climatique en 2050. Les objectifs ont été revus à la hausse par la Commission après l’invasion de l’Ukraine par la Russie, et la directive soutiendra désormais les efforts déployés par l’UE pour mettre un terme aux importations de combustibles fossiles russes, comme le prévoit le plan REPowerEU.

En vertu de la législation révisée, l’UE devra réduire sa consommation finale d’énergie de 11,7% d’ici à 2030 par rapport à 2020. Le Parlement européen et les États membres sont convenus de presque doubler l’obligation annuelle d’économies d’énergie au niveau national. Cela permettra de réaliser des économies d’énergie dans des secteurs critiques tels que le bâtiment, l’industrie et les transports. La directive révisée inclut des mesures renforcées pour la réduction de la précarité énergétique et l’autonomisation des consommateurs.

En ce qui concerne les émissions de gaz à effet de serre du transport maritime, le nouveau règlement « FuelEU Maritime » garantira une diminution des émissions de gaz à effet de serre causées par les carburants utilisés dans le transport maritime, de 2% en 2025 pour atteindre jusqu’à 80% d’ici à 2050. À cette fin, le règlement encourage l’adoption de carburants renouvelables d’origine non biologique (RFNBO), qui présentent un fort potentiel de décarbonation, et exclut les combustibles fossiles du processus de certification du règlement.

Enfin, l’UE déploiera davantage de stations de recharge et de ravitaillement pour carburants alternatifs dans les années à venir, ce qui permettra au secteur des transports de réduire considérablement son empreinte carbone. En vertu du règlement sur le déploiement d’une infrastructure pour carburants alternatifs, des stations de recharge rapide pour voitures, camionnettes et véhicules utilitaires lourds devront être installées tous les 60 km le long des principaux corridors de transport de l’UE, à partir de 2025. 

Suite à leur adoption aujourd’hui par le Parlement et le Conseil, ces nouvelles législations entreront en vigueur le vingtième jour suivant leur publication au Journal officiel de l’UE.

Détails

Date de publication
25 juillet 2023
Auteur
Représentation en France