Aller au contenu principal
Représentation en France
Article d’actualité10 janvier 2024Représentation en France

Plus de 250 millions d’euros pour soutenir une connectivité sécurisée à travers l’UE dans le cadre du mécanisme pour l’interconnexion en Europe

La Commission a signé des conventions de subvention avec 37 projets sélectionnés dans le cadre de la deuxième série d’appels à propositions pour le volet numérique du mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE).

Computer cables

La Commission a signé des conventions de subvention avec 37 projets sélectionnés dans le cadre de la deuxième série d’appels à propositions pour le volet numérique du mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE). Le budget total de 252 millions d’euros sera alloué à des projets pour le déploiement d’infrastructures 5G dans les communautés locales et le long des grands corridors de transport européens, ainsi que pour le déploiement de câbles sous-marins, afin d’améliorer la sécurité et la résilience des réseaux centraux au sein de l’UE.

Parmi les projets soutenus, l’UE cofinancera le déploiement de câbles maritimes afin d’assurer une meilleure interconnexion entre l’Irlande et le continent européen, ainsi qu’entre l’UE et ses régions ultrapériphériques de l’océan Atlantique. Les subventions soutiendront également une connexion transarctique directe entre l’UE et l’Extrême-Orient, fourniront des infrastructures de connectivité à haute capacité aux îles grecques sous-desservies sur le plan numérique en Méditerranée et renforceront la connectivité avec l’Afrique. Parmi les projets financés, l’UE soutiendra également des infrastructures 5G d’avenir le long des autoroutes, des routes, des chemins de fer et des voies navigables intérieures transfrontières. Les projets de corridors 5G ouvriront la voie à la mobilité connectée et automatisée (CAM) et aux services de sécurité connexes, tout en assurant la continuité des services transfrontaliers.

Enfin, les subventions soutiendront le développement d’infrastructures de réseau 5G dans les communautés locales ingénieuses dans l’ensemble de l’UE, comme les universités, les hôpitaux et d’autres bâtiments civiques, afin d’améliorer la qualité des services d’intérêt général.

La troisième série d’appels à propositions dans le cadre du volet numérique du MIE est actuellement ouverte aux candidatures jusqu’au 20 février 2024.

Détails

Date de publication
10 janvier 2024
Auteur
Représentation en France