Aller au contenu principal
Représentation en France
Article d’actualité20 mai 2022Représentation en France

Soutien accru aux agriculteurs de l'UE grâce aux fonds de développement rural

La Commission européenne propose une mesure exceptionnelle financée par le FEADER afin de permettre aux États membres de verser un montant forfaitaire unique aux agriculteurs touchés par des augmentations significatives des coûts des intrants.

Sustainable farming

La Commission européenne a proposé aujourd'hui une mesure exceptionnelle financée par le Fonds européen agricole pour le développement rural (Feader) afin de permettre aux États membres de verser un montant forfaitaire unique aux agriculteurs et aux entreprises agroalimentaires touchés par des augmentations significatives des coûts des intrants. Ces hausses de prix, notamment de l'énergie, des engrais et des aliments pour animaux, touchent le secteur agricole et les communautés rurales, ce qui entraîne des problèmes de liquidités et de trésorerie pour les agriculteurs et les petites entreprises rurales actives dans la transformation, la commercialisation ou le développement de produits agricoles. En s'attaquant directement à ces problèmes de trésorerie et en les aidant à se maintenir à flot, le soutien permettra de remédier aux perturbations du marché et, partant, de contribuer à la sécurité alimentaire mondiale.

Janusz Wojciechowski, membre de la Commission chargé de l'agriculture, a déclaré: «Les agriculteurs, avec le soutien de la politique agricole commune, continuent de prouver sans relâche leur valeur en produisant des denrées alimentaires dans des conditions difficiles. Après la pandémie de COVID-19, ils sont aujourd'hui durement touchés par les conséquences de l'invasion russe de l'Ukraine. La survie de certains d'entre eux est en jeu. Grâce à cette mesure, la dernière en date d'une série de mesures prises dans le cadre de la PAC, nous les soutenons afin qu'ils puissent continuer à produire les denrées alimentaires dont le monde a besoin, à s'occuper de leurs terres et à pourvoir aux besoins de leur famille.»

Une fois adoptée par les colégislateurs, cette mesure permettra aux États membres de décider d'utiliser les fonds disponibles jusqu'à concurrence de 5 % de leur budget Feader pour la période 2021-2022 pour l'aide directe au revenu des agriculteurs et des PME actifs dans la transformation, la commercialisation ou le développement de produits agricoles. Cela représente un budget potentiel de 1,4 milliard € pour l'UE. Les États membres sont tenus de cibler ce soutien en le destinant aux bénéficiaires les plus touchés par la crise actuelle, qui favorisent l'économie circulaire, la gestion des nutriments, l'utilisation efficace des ressources ou des méthodes de production respectueuses de l'environnement et du climat. Les agriculteurs et les PME sélectionnés pourraient recevoir respectivement, jusqu'à 15 000 € et 100 000 €. Les paiements devraient être effectués au plus tard le 15 octobre 2023. Pour faire usage de cette possibilité exceptionnelle, les États membres devront présenter une modification de leur(s) programme(s) de développement rural introduisant cette nouvelle mesure.

La proposition exceptionnelle présentée aujourd'hui fait suite au train de mesures d'aide d'un montant de 500 millions € en faveur des agriculteurs de l'UE, adopté le 23 mars dans le cadre de la communication intitulée «Préserver la sécurité alimentaire et renforcer la résilience des systèmes alimentaires». Avec ces deux mesures, la Commission encourage les États membres à soutenir les agriculteurs engagés dans des pratiques durables.https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/ip_22_1963

Dans ce contexte, la Commission renforce également sa surveillance des principaux marchés agricoles touchés par la guerre. À la suite d'une décision publiée aujourd'hui, les États membres devront notifier à la Commission leur niveau mensuel de stocks de céréales, d'oléagineux, de riz et de semences certifiées de ces produits détenus par les producteurs, grossistes et opérateurs concernés. La Commission européenne a également mis au point un tableau de bord spécifique présentant des statistiques actualisées et détaillées sur les prix, la production et le commerce du blé meunier, du maïs, de l'orge, du colza, de l'huile de tournesol et du soja au niveau de l'UE et au niveau mondial. Cela permet aux opérateurs du marché de disposer en temps utile d'une image précise de la disponibilité de produits de base essentiels pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux.

Pour en savoir plus

Proposition visant à fournir un soutien temporaire exceptionnel au titre du Fonds européen agricole pour le développement rural en réponse aux conséquences de l'invasion russe de l'Ukraine

La Commission européenne renforce sa surveillance des marchés agricoles touchés par l'invasion de l'Ukraine par la Russie

Tableau de bord de l'impact de l'invasion de l'Ukraine par la Russie sur certains secteurs agricoles

La Commission prend des mesures en faveur de la sécurité alimentaire mondiale et de soutien aux agriculteurs et aux consommateurs de l'Union

Fiche d'information: Relever les défis mondiaux en matière de sécurité alimentaire et d'accessibilité financière

Détails

Date de publication
20 mai 2022
Auteur
Représentation en France