Skip to main content
Logo de la Commission européenne
Représentation en France
Projet

Le Cloître, l’ancien monastère au service du projet social

Visuel le Cloitre

Dans les quartiers nord de Marseille, le chômage des 18-25 ans dépasse les 40 %. La Fondation des Apprentis a entrepris une reconversion de l’ancien couvent « Saint François de Sales » qu’elle possédait depuis 1987. Après de gros travaux d’aménagement sur 6000 m2, le Cloître est devenu un Pôle d’innovation sociale inauguré en juin 2019.

 « Le cloitre à projets » a pour but de créer un pôle d’innovation sociale où associations et entreprises référentes de l’économie sociale et solidaire travaillent ensemble dans l’objectif de former et d’insérer plus de 200 jeunes traversant des difficultés par an, en ciblant les jeunes des quartiers sensibles situés à proximité du Cloître. 12 entreprises sociales et solidaires se sont installées dans les locaux. Toutes ont signé une charte : former des jeunes de quartiers prioritaires de Marseille. Parmi elles, une entreprise qui forme les jeunes aux métiers du numérique, une autre pour les métiers de la relation clients ou une autre encore dans les jardins du cloître, un restaurant locavore (avec des produits à moins de 250 kilomètres).

 

La réhabilitation du Cloître a permis :

• 700 m² dédiés à la formation aux métiers de la restauration et de l’hôtellerie,

• 1000 m² dédies aux activités tertiaires et à l’artisanat,

• 250 m² de salles de conférences et d’exposition,

• 400 m² dédiés à l’intégration d’enfants et de jeunes handicapés ou en difficultés,

• 100 m² dédiés à l’accompagnement à la création d’entreprise pour les jeunes éloignés de l’emploi,

Et un parc aménagé :

• 1200 m² dédiés à l’agriculture durable et au jardin partagé,

• un parking de 240 places équipé d’une zone pour véhicules électriques pour accueillir les utilisateurs et visiteurs.

Le projet accueille plusieurs dispositifs de formation et d’insertion. Cinq d’entre eux sont directement liés aux « Apprentis d’Auteuil » et subventionnés par le FSE/IEJ pour un montant global de 2,3 M€ :

  • Skola est un programme formant des jeunes en situation de travail dans différents métiers (vente, fibre optique)
  • Le dispositif Daveqe assure un accompagnement vers la qualification et l’emploi des 16-29 ans. Le cloître espère former 230 jeunes par an, à travers 23 contrats de professionnalisation, dont huit CDI.
  • La pépinière d’entreprise Ouvre Boîte est un service d’accompagnement à la création d’entreprise pour les jeunes éloignés de l’emploi. Elle est ouverte à tous les jeunes de 18 à 30 ans peu ou pas diplômé (niveau bac maximum), rencontrant des difficultés d’insertion sociale et/ou professionnelle et ayant un projet de création d’entreprise.
  • OB PACA (Impact Jeunes) est un programme d’actions inédit proposant aux jeunes des quartiers prioritaires âgés de 13 à 30 ans de passer «de l’envie à la réussite» en les accompagnant à toutes les étapes de leur parcours d’insertion professionnelle. 
  • Plus Deux ou l’école supérieure alternative permet d’accélérer la réussite des études supérieures pour des jeunes de 18-26 ans prioritairement issus d’un bac pro