Skip to main content
Logo de la Commission européenne
Représentation en France
Projet

Le projet E-Mergy : valoriser les déchets en en réutilisant les batteries des véhicules électriques

Projet E-Mergy France Occitanie Rhône-Alpes

Porté par un consortium de quatre partenaires situés en Auvergne-Rhône-Alpes et en Occitanie, le projet E-Mergy ambitionne de valoriser les déchets en réutilisant les batteries des véhicules électriques. Une aspiration en phase avec les objectifs du Pacte vert pour l’Europe, et soutenue par les fonds européens.

Il s’agit de valoriser ces matériaux, afin de créer des batteries issues d’éléments recyclés. Lauréat d’un appel à projet du Fonds Unique Interministériel (FUI) en 2018, E-Mergy est le fruit d’une coopération entre différents acteurs de la filière. SNAM, entreprise spécialisée dans la collecte et le recyclage des batteries et implantée en Isère, porte le dispositif. Elle est accompagnée par Savelec, spécialisée dans la sous-traitance de produits en électronique, SIREA, qui conçoit des solutions de gestion de l’énergie en aval de la chaîne, et enfin le laboratoire de recherche LEPMI basé à Grenoble.

Le but du projet est de proposer des prototypes de batteries intelligentes qui permettront d’optimiser l’efficacité des énergies renouvelables par de nouveaux modes de stockage. E-Mergy intègre l’idée d’une diffusion plus fine de l’électricité : il s’agit de “savoir où et quand envoyer l’énergie”, nous expliquent Yann Bultel, directeur adjoint du LEPMI à Grenoble, et Nicolas Perdriaux, responsable du projet au sein de SNAM. Le soutien du Fonds européen de développement régional (FEDER) atteint les 200 000 €, et court de septembre 2020 à décembre 2022.