Aller au contenu principal
Logo de la Commission européenne
Représentation en France

Le plan de relance européen en France

L’Union européenne entend surmonter la crise économique et sociale causée par la pandémie COVID-19 grâce à plan de relance européen. Pour la première fois, l’Union européenne a emprunté en son nom pour les États membres. Un instrument temporaire de financement, NextGenerationEU, qui associe le fonds de la Facilité pour la reprise et la résilience géré par chaque État et » REACT-EU », géré par chaque région, a été mis en place jusqu’en 2026

  • La France a obtenu un total de 39,4 milliards d'euros de subventions qui représente 40% de son plan de relance national, baptisé « France Relance » (de 100 milliards d’euros au total). Elle a choisi d’investir 46 % de son enveloppe dans la transition écologique et énergétique et 21 % dans des mesures qui soutiennent la transition numérique.
  • Via« REACT-EU », la France a reçu 3,09 milliards d’euros pour 2021, et 822 millions d’euros pour 2022. Ces fonds bénéficieront à toutes les régions françaises et viendront compléter les fonds européens existants, dans le soutien au marché du travail, de l’emploi, des PME et des familles à faible revenu, ainsi que sur les investissements liés aux transitions verte et numérique.

Le Plan de Relance a déjà des résultats visibles dans les territoires français à travers notamment   des projets de rénovation de bâtiments, de décarbonation des entreprises, la formation des jeunes, ou encore de soutien aux hôpitaux et la restauration du patrimoine.

Exemples :

  • Le plan «1 jeune 1 solution » mis en place l’année dernière, est une initiative pour accompagner, former et faciliter l'entrée dans la vie professionnelle de tous les jeunes, sur tous les territoires. Depuis son lancement, plus de deux millions de jeunes ont pu bénéficier du dispositif. Les aides à l’embauche de jeunes, allant jusqu’à 4 000 euros, sont particulièrement sollicitées : 530 000 primes ont été accordées pour des CDI ou des CDD de plus de trois mois. L’apprentissage a également profité des primes accordées aux entreprises : 525 600 contrats ont été signés en 2020, soit 42 % de plus qu’en 2019. Le plan a également permis, à des jeunes éloignés du marché du travail, d’entamer un parcours pour se rapprocher de l’emploi :  800 000 jeunes éloignés de l’emploi sont entrés en parcours d’insertion.
  • Côté santé, le plan Ségur français de 19 milliards d’euros bénéficie du plan France Relance à hauteur de 6 milliards d’euros, qui contribueront à la modernisation de nos
    établissements et à l’amélioration de la prise en charge des patients. Les CHU de Bordeaux ou Marseille ont déjà reçu de gros financements pour améliorer l’hôpital et les EPHAD en France.
  • Dans la vie de tous les jours, France Relance apporte un financement exceptionnel de 2,5 milliards d’euros aux investissements des collectivités locales. En fin 2021, 9 000 projets ont déjà été entrepris sur l’ensemble du territoire. Ce sont par exemple 2 000 projets de rénovation d’établissements scolaires, plus de 70 projets concernant des centres médicaux de proximité et environ 1300 kilomètres de pistes cyclables subventionnés. https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance# 

Pour plus d’informations :

Quelques idées pour ajouter un contenu local à cet article :

    Plan de Relance en France : une nouvelle carte interactive est disponible

    • Promouvoir un projet local soutenu par des fonds européens, interviewer un bénéficiaire…Si vous avez besoin d’aide pour trouver des exemples de projets, contactez-nous : COMM-REP-MRS-TERRITOIRESatec [dot] europa [dot] eu (COMM-REP-MRS-TERRITOIRES[at]ec[dot]europa[dot]eu) ou contactez le Centre Europe direct le plus proche : www.europedirectfrance.eu
    Illustrations disponibles sur le site de la Commission européenne – sous réserve de mentionner les droits d’auteurs indiqués pour chaque photo