Skip to main content
Logo de la Commission européenne
Représentation en France
Article d’actualité12 mai 2023Représentation en France

Découvrez les illustrations gagnantes !

 Erasmus, ce n'est que pour les étudiants ! Vraiment ?

Erasmus ce n'est que pour les étudiants - Gaetane Thevenon
Gaëtane Thevenon, École Nationale Supérieure d’Art et de Design (ENSAD) de Limoges

Contrairement à une idée reçue, le programme Erasmus+ n’est pas réservé aux étudiants. Il s’adresse aussi aux apprentis et aux jeunes en formation professionnelle (« Erasmus Pro »)… sans oublier les volontaires, les apprenants adultes, les animateurs socio-éducatifs, les enseignants et les professeurs… voilà qui explique le « + » dans Erasmus+ ! 

En trente-cinq ans, ce sont plus de 12 millions de personnes issues de 33 pays, dont la moitié d’étudiants, qui ont bénéficié de ce programme pour vivre une expérience internationale dans le cadre de leur formation. En France, 600 000 personnes ont bénéficié d’une mobilité financée par Erasmus+ entre 2014 et 2020, dont près de 180 000 étudiants et 168 000 jeunes ayant fait un stage à l’étranger. 

Nous remercions Gaëtane THEVENON, de l'École Nationale Supérieure d’Art et de Design (ENSAD) de Limoges, pour sa contribution au concours sur cette thématique !
 

La fiche dédiée est disponible ici.

 

L'Europe est aux côtés de l'Ukraine !

L'Europe est aux côtés de l'Ukraine - Gaetane Thevenon
Gaëtane Thevenon, École Nationale Supérieure d’Art et de Design (ENSAD) de Limoges

Près de huit ans après l’annexion illégale de la Crimée, la Russie a décidé d’envahir le reste de l’Ukraine. L’Union européenne condamne « cette attaque barbare » et continuera à œuvrer pour la préservation de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine, comme elle le fait de façon constante depuis 2014. 

Nous remercions Gaëtane THEVENON, de l'École Nationale Supérieure d’Art et de Design (ENSAD) de Limoges, pour sa contribution au concours sur cette thématique !

La fiche dédiée est disponible ici.

 

L'Europe ne fait rien pour les jeunes ! Vraiment ?

L'Europe ne fait rien pour les jeunes - Gaetane Thevenon
Gaëtane Thevenon, École Nationale Supérieure d’Art et de Design (ENSAD) de Limoges

Entre 2021 et 2027, Erasmus+ bénéficiera d’un budget de plus de 26 milliards d’euros contre 14,7 milliards d’euros pour la période précédente). Environ 10 millions de personnes, dont des étudiants, des apprentis, des professeurs, des enseignants et des formateurs dans tous les secteurs, devraient participer à des activités de mobilité à l’étranger au cours de cette période. 

Erasmus+ intègre désormais l’initiative Discover EU, qui délivre un titre de transport international, essentiellement en train, à plusieurs dizaines de milliers de jeunes, l’année de leurs 18 ans. 

L'Union européenne a également créé le Corps européen de solidarité, qui offre aux jeunes âgés de 18 à 30 ans la possibilité de participer à des activités de solidarité au niveau national, ou dans l’un des pays participant au programme. Le budget de ce programme pour la période 2021-2027 s’élève à 1 milliard d’euros, ce qui permettra à plus de 270 000 jeunes de s’engager ou de monter des projets.

Nous remercions Gaëtane THEVENON, de l'École Nationale Supérieure d’Art et de Design (ENSAD) de Limoges, pour sa contribution au concours sur cette thématique !

La fiche sur ce thème est disponible ici.

 

L'Europe peut-elle se passer du gaz russe ?

L'Europe peut-elle se passer du gaz russe - Sandy Erodio
Sandy ERODIO

En 2021, l’UE consommait 400 milliards de mètres cubes de gaz. Environ 45% des importations du gaz naturel proviennent de Russie, c’est-à-dire 155 milliards de m3. L’invasion de l’Ukraine par la Russie menace la sécurité d’approvisionnement en gaz et fait grimper les prix de l’énergie à des niveaux sans précédent. De plus, l’UE ne peut plus continuer à être dépendante d’un fournisseur qui bafoue ouvertement nos valeurs et la paix en Europe. Les Européens le demandent : 85% d’entre eux estiment que l’UE devrait réduire dès que possible sa dépendance à l’égard du gaz et du pétrole russes pour soutenir l’Ukraine.   

La Commission européenne a présenté un plan, baptisé REPowerEU, pour en finir dès que possible avec la dépendance envers les combustibles fossiles russes. Ce plan est basé sur trois pilliers : diversifier l’approvisionnement en gaz, accélérer massivement le déploiement des énergies renouvelables et faire d’importantes économies d’énergie. L’interruption de l'approvisionnement en gaz à destination de certains Etats membres (Bulgarie, Pologne et Finlande) confirme également la nécessité de se passer du gaz russe. 

Nous remercions Sandy ERODIO pour sa contribution au concours sur cette thématique !

La fiche Décodeurs à ce sujet est disponible ici.

 

L'UE interdit les cantines bio ! Vraiment ? 

L'UE interdit les cantines bio - Lora Secail
Lora SECAIL - École Supérieure d’Art et de Design des Pyrénées, Pau

On entend parfois que le droit européen rendrait impossible le recours à l’alimentation bio dans les cantines scolaires. En réalité, il n’existe aucune règle européenne empêchant les autorités publiques d’acheter des aliments durables ou tout autre produit “bio”. Bien au contraire, l’UE encourage et soutient l’approvisionnement en produits bio des cantines, tout en respectant les règles des marchés publics. 

Nous remercions Lora SECAIL, de l'École Supérieure d’Art et de Design (ENSAD) des Pyrénées, pour sa contribution au concours sur cette thématique !

Plus d'informations sur notre fiche dédiée.

 

L'UE ne protège pas suffisamment les LGBTIQ ! Vraiment ?

L'UE ne protège pas suffisamment les LGBTQI+ - Lora Secail
Lora SECAIL - École Supérieure d’Art et de Design des Pyrénées, Pau

Le droit et les politiques de l’UE garantissent l’égalité et l’absence de discrimination fondée sur l’orientation sexuelle, conformément aux articles 10 et 19 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (TFUE) et à l’article 21 de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne. En outre, la Directive Emploi (2000/78/CE) interdit de se voir refuser un emploi ou d’être licencié en raison de l’orientation sexuelle. Elle protège également contre le harcèlement par un collègue de travail en raison de l’orientation sexuelle.

La Commission européenne a présenté en novembre 2020 la toute première stratégie de l’UE en faveur de l’égalité des personnes LGBTIQ. Sous la houlette d’Helena Dalli, Commissaire chargée de l’égalité, et avec l’appui de la Task force pour l’égalité, la Commission souhaite intégrer la lutte contre la discrimination à l’encontre des personnes LGBTIQ dans toutes les politiques et grandes initiatives de l’UE. Par ailleurs, la stratégie propose aussi d’allonger la liste des infractions pénales de l’UE pour y intégrer les crimes de haine, y compris les discours haineux et les crimes de haine à caractère homophobe.

Nous remercions Lora SECAIL, de l'École Supérieure d’Art et de Design (ENSAD) des Pyrénées, pour sa contribution au concours sur cette thématique !

Notre fiche Décodeurs dédiée est disponible ici.

 

L'Europe est solidaire avec les plus démunis !

L'Europe est solidaire avec les plus démunis - Lora Secail
Lora SECAIL - École Supérieure d’Art et de Design des Pyrénées, Pau

La solidarité des pays de l’Union se manifeste par le Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD) qui soutient les actions des États membres pour apporter une assistance matérielle aux personnes vulnérables (denrées alimentaires, vêtements, savon…) tout en participant à leur réinsertion. Ce fonds est doté de 3,8 milliards d’euros pour 2014-2020, dont 500 millions d’euros pour la France (avec un cofinancement national de 15 %).

Le gouvernement français a choisi d’utiliser le FEAD pour financer l’achat, le transport, le stockage et la distribution de denrées alimentaires. Une organisation intermédiaire, FranceAgriMer, est chargée de l’achat des denrées qui sont ensuite livrées à quatre organisations partenaires chargées de les distribuer : la Fédération Française des Banques Alimentaires, le Secours Populaire Français, la Croix-Rouge Française et Les Restos du Cœur.

C’est un rouage essentiel de l’action de ces associations : au Secours Populaire, près d’un repas sur deux (43%) est distribué grâce aux financements européens et un repas sur trois aux Restos du Coeur ! Rien que pour l’année 2017, près de 73 400 tonnes d’aide alimentaire financés par le FEAD, soit 57 714 900 colis alimentaires, ont bénéficié à 4 459 019 Français démunis.

Nous remercions Lora SECAIL, de l'École Supérieure d’Art et de Design (ENSAD) des Pyrénées, pour sa contribution au concours sur cette thématique !

Notre fiche Décodeurs dédiée est disponible ici.

 

Plan de relance européen : les clés pour comprendre

Le plan de relance européen - Gaëtane Thevenon
Gaëtane Thevenon, École Nationale Supérieure d’Art et de Design (ENSAD) de Limoges

Les Etats membres de l’Union européenne se sont mis d’accord, le 21 juillet 2020, sur un plan de relance historique de 750 milliards € (environ 807 milliards € en euros courants) pour soutenir la reprise et investir dans l’avenir. Adossé à un budget européen de long-terme de 1 074 milliards € pour la période 2021-2027, ce plan de relance portera la force de frappe financière de l’Union européenne à plus de 1 800 milliards €.

Il soutiendra en priorité les transitions verte et numérique de l'Union européenne, et contribuera à rendre l'UE plus inclusive.

Nous remercions Gaëtane THEVENON, de l'École Nationale Supérieure d’Art et de Design (ENSAD) de Limoges, pour sa contribution au concours sur cette thématique !

Pour tout savoir sur le plan de relance européen, c'est par ici !

Détails

Date de publication
12 mai 2023
Auteur
Représentation en France